Territoires - Objectifs

PAERPA
Personnes Âgées En Risque de Perte d’Autonomie ou le Parcours Santé des Aînés

Programme national mené dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé, centré sur la médecine de parcours et sur la prise en charge coordonnée de la personne âgée de 75 ans et plus en risque de perte d'autonomie. Ce projet est expérimenté depuis 2013-2014 au travers de neuf déclinaisons régionales portées par les ARS. En Aquitaine, le projet retenu est centré sur la prise en charge des personnes âgées de la ville de Bordeaux.


« Faire en sorte que la personne âgée reçoive les bons soins,

par les bons professionnels, dans les bonnes structures et au bon moment »


Le programme national


Le programme PAERPA du Ministère des Affaires sociales et de la santé, janvier 2013 est initialement un projet d’expérimentation de Parcours de santé sur 3 ans qui s’inscrit dans la loi de financement de la Sécurité Sociale de 2013.


Il met l’accent sur la prise en charge des personnes âgées de 75 ans et plus, résidant sur un territoire donné, dont l’autonomie est susceptible de se dégrader pour des raisons d’ordre médical et/ou social. Le but est de permettre à ces personnes de bénéficier d’une prise en charge optimale dans un objectif de maintien à domicile et d’évitement d’hospitalisations inutiles.

L’Aquitaine fait partie des neuf régions pilotes sélectionnées avec des expérimentations s’échelonnant entre 2013 et 2017. 2017 sera l'année des premières généralisations des dispositifs PAERPA ainsi testés sur l'ensemble du territoire national.


Cahier des charges Programme national PAERPA et Extension pour généralisation sur le territoire.

Site ANAP – suivi de projet PAERPA

 

La déclinaison régionale Aquitaine : PAERPA-Bordeaux

Le programme PAERPA-Bordeaux est porté par l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Il fédère, en partenariat conventionné, l’ensemble des acteurs de la prise en charge de la personne âgée. 

 

Le territoire sélectionné en expérimentation est celui de la ville de Bordeaux qui compte :

  • 19 200 personnes âgées de 75 ans et plus,
  • 1 800 professionnels de santé libéraux et officines de ville,
  • plus de 100 structures (structures de coordination, établissements et institutionnels).